Les cours et les majeurs en psychologie font partie des cours de premier cycle les plus populaires et sont offerts dans toutes les universités canadiennes. Si vous voulez obtenir de l’orientation ou des conseils de carrière en ce qui touche les études de premier cycle ou les études supérieures, vous pouvez communiquer avec le département de psychologie à l’université où vous étudiez actuellement ou à laquelle vous songez aller étudier. Les départements de psychologie dans les universités n’offrent pas tous les mêmes cours et ne s’engagent pas tous dans le même genre de recherche - ce qui représente des facteurs qui pourraient influencer votre choix d’endroits où étudier. Les départements de psychologie ont ordinairement un membre du corps professoral ou un autre membre du personnel qui agit à titre de conseiller pour aider les étudiants dans leur choix de cours et de programmes.

Au niveau des études supérieures, de nombreuses spécialités et sous-spécialités en psychologie sont offertes. La psychologie industrielle-organisationnelle, la psychologie expérimentale, la psychologie clinique, la psychologie de l’orientation, la neuropsychologie, la psychologie judiciaire ou correctionnelle, la psychologie du développement ou de l’enfant.

La SCP tient à jour un répertoire des programmes d’études supérieures des départements de psychologie du Canada qui énumère et décrit les programmes d’études supérieures en psychologie au Canada.

Il faut habituellement quatre ans pour obtenir un baccalauréat ès arts en psychologie, deux ans pour obtenir une maîtrise et jusqu’à quatre ans pour obtenir un doctorat. Les diplômes de doctorat dans n’importe quel domaine professionnel de la psychologie (p. ex. la psychologie clinique, la psychologie de l’orientation, la neuropsychologie clinique) comportent des exigences de stage et d’internat en plus des exigences de cours et de recherche.

La concurrence pour l'admission aux programmes d'études supérieures en psychologie peut être féroce. Les programmes de doctorat dans les domaines professionnels de la psychologie (p. ex. la psychologie clinique, la psychologie de l'orientation, la psychologie scolaire) acceptent approximativement 10 % des candidats.