Mois de l’histoire des Noirs


 
 
 

Nous savons qu’il existe des liens étroits entre le fait de subir le racisme et les problèmes de santé physique et mentale des populations racisées. Que ce soit en raison de leur réticence à demander des services, du manque de services culturellement adaptés, du manque de formation aux approches antiracistes des soins et/ou du nombre insuffisant de professionnels de la santé noirs, les personnes racisées ont souvent du mal à recevoir un soutien efficace en matière de santé mentale, et ce, en temps opportun. Que ce soit dans nos écoles ou nos établissements de santé, nous devons faire mieux. Cette année, à l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs, nous mettrons en lumière des organisations et des groupes qui s’efforcent de lutter contre la stigmatisation, de fournir des services de santé mentale adaptés à la culture et de mener des recherches qui intègrent et accueillent les communautés noires dans l’environnement de la santé mentale.

Visitez la page du Mois de l’histoire des Noirs à mesure que nous ajoutons du contenu tout au long du mois de février.