Student Executive Elections

Student Section Election Candidates

Chair-Elect Applicants

Francophone Student Affairs Officer

Chair-Elect Applicants

Eloïse Fairbank

    Statement of Intent

    My name is Eloïse Fairbank, and I am applying to be Chair-Elect because I value the CPA’s student-section mission: promoting student involvement at the national level to facilitate learning and preparing for our careers in the field of psychology. I was impressed by the student involvement at last year’s convention and was invigorated to see people from across the country—and from all levels of training—gathered to discuss psychological research and clinical work. As a mentor with the CPA Mentorship Program and a graduate mentee at Concordia, I continue to learn and benefit from leadership experiences and networking with other psychology students. In fact, I’ve come to think of mentorship as a critical part of academic life – beyond research supervisors, peer mentors are people you can look up to, learn from, and be motivated by. Most of all, I appreciate the diverse hands-on aspects of this position, such as the organization of section activities and convention preparation, involvement with Travel and Poster awards, the Psynopsis journal and, of course, the Mentorship Program. I would offer energy and efficiency as Chair-Elect. I would learn coordination skills from this experience that would help CPA students navigate the psychology network in the future. Overall, I am an enthusiastic, (almost too) organized, determined team-player. Because I enjoy public speaking, meeting people and event planning I think I would also genuinely have fun as Chair-Elect! I hope to work with the rest of the student executive team and build from their strong foundation to become a chair who makes a mark, supporting students to become better researchers, peers, and future psychologists. I would be truly happy and grateful to help serve the Canadian psychology student community. Thank you for your consideration.

    Déclaration d’intérêt

    Je m’appelle Eloïse Fairbank et je postule à la présidence désignée car j’apprécie la mission de la section étudiante de la SCP: promouvoir la participation des étudiants au niveau national afin de faciliter l’apprentissage et de préparer notre carrière dans le domaine de la psychologie. J’ai été impressionnée par la participation des étudiants au congrès de l’année dernière et j’ai été ravie de voir des gens de tout le pays – et de tous les niveaux de formation – réunis pour discuter de recherche psychologique et de travail clinique. En tant que mentor au sein du programme de mentorat de la SCP et étant une mentorée graduée de l’Université Concordia, je continue à apprendre et à tirer profit des expériences de leadership et du réseautage avec d’autres étudiants en psychologie. En fait, j’ai fini par penser que le mentorat était un élément essentiel de la vie universitaire – au-delà des directeurs de recherche, les pairs mentors sont des personnes que vous pouvez admirer et qui représentent une source d’apprentissage et de motivation. Avant tout, j’apprécie les divers aspects pratiques de ce poste, tels que l’organisation des activités de la section et de la préparation de la convention, la participation à la remise des prix de voyagement et d’affiches, le journal Psynopsis et, bien sûr, le programme de mentorat. J’offrirais énergie et efficacité en tant que présidente désignée. Grâce à cette expérience, j’apprendrais des compétences de coordination qui aideraient les étudiants de la SCP à naviguer dans le réseau de psychologie à l’avenir. Globalement, je suis une joueuse d’équipe enthousiaste (presque trop), organisée et déterminée. Parce que j’aime parler en public, rencontrer des gens et planifier des événements, je pense que je m’amuserais vraiment en tant que présidente désignée! J’espère pouvoir travailler avec le reste de l’équipe du comité exécutif et tirer parti de leurs bases solides pour devenir une présidente désignée qui marque, en aidant les étudiants à devenir de meilleurs chercheurs, pairs et futurs psychologues. Je serais vraiment heureuse et reconnaissante d’aider à servir la communauté des étudiants canadiens en psychologie. Merci pour votre considération.

    Bio

    I am in my first year of the M.A. Clinical Psychology program at Concordia University, studying child and health psychology. I was first interested in child psychology while coaching gymnastics and I became curious about how students learned different skills and interacted with each other. I moved to Montreal from Victoria, BC to study and since then, I have fallen in love with the city and the research community at Concordia. Throughout my undergraduate degree, I took advantage of opportunities in Montreal and abroad to volunteer in different research areas such as forensic, health, child, and school psychology. I quickly became involved in the community and worked to gain insight into how to help those in psychological distress (i.e., crisis hotlines). The lab I work in now studies the inter-relations between psychological functioning, lifestyle habits and health outcomes in children and adolescents. My biggest interest lies in how these health outcomes are affected by social support. I hope to become a psychologist within the child protection system and remain a part-time researcher. As for my personal interests, my experience coaching and working with kids trickles into my passion for sport – for example, I am a member of Concordia’s cheerleading team and rely on fitness to keep me healthy during stressful semesters. I think the key to success is finding balance within our lives as students. Although I am passionate about my program, it’s important to find time to stay active and maintain a social life. Within this balance, I hope to become more involved with the psychology student community, where my skills would be valued. For instance, this year, I was inspired by CPA’s mentorship program and I am working to initiate a similar program within Concordia’s undergraduate and graduate psychology students.

    Biographie

    Je suis en première année du programme de M.A. en psychologie clinique à l’Université Concordia, où j’étudie la psychologie de la santé et des enfants. Je me suis d’abord intéressée à la psychologie de l’enfant tout étant entraîneuse de gymnastique et je suis devenue curieuse de savoir comment les élèves acquéraient différentes compétences et interagissaient les uns avec les autres. J’ai quitté Victoria, en Colombie-Britannique, pour aller étudier à Montréal et depuis, je suis tombée amoureuse de la ville et de la communauté de la recherche à Concordia. Tout au long de mes études de premier cycle, j’ai profité d’opportunités à Montréal et à l’étranger pour faire du bénévolat dans différents domaines de recherche tels que la psychologie légale, de la santé, de l’enfant et scolaire. Je me suis rapidement impliquée dans la communauté et je me suis efforcée de comprendre comment aider les personnes en détresse psychologique (lignes téléphoniques d’urgence). Le laboratoire dans lequel je travaille étudie maintenant les relations entre le fonctionnement psychologique, les habitudes de vie et les résultats pour la santé des enfants et des adolescents. Mon plus grand intérêt réside dans la manière dont le soutien social affecte les indicateurs de santé. J’espère devenir psychologue au sein du système de protection de l’enfance et rester chercheure à temps partiel. En ce qui concerne mes intérêts personnels, mon expérience d’entraîneuse et de travail auprès d’enfants a découlé de ma passion du sport – par exemple, je suis membre de l’équipe des meneuses de claques de Concordia et compte sur l’entraînement physique pour rester en bonne santé pendant des semestres stressants. Je pense que la clé du succès consiste à trouver un équilibre dans nos vies en tant qu’étudiants. Bien que mon programme me passionne, il est important de trouver le temps de rester actif et de maintenir une vie sociale. Dans cet équilibre, j’espère devenir plus impliquée dans la communauté des étudiants en psychologie, où mes compétences seraient valorisées. Par exemple, cette année, j’ai été inspirée par le programme de mentorat de la SCP et je travaille à la mise en place d’un programme similaire pour les étudiants en psychologie de premier et deuxième cycles de l’Université Concordia.


Joanna Collaton

    Statement of Intent

    I am applying to the Chair-Elect position because I believe in the importance of student voice within CPA. As an active student member of CPA, I value its role in promoting psychological research and practice, in addition to improving the lives of Canadians. I am a member of several sections including Student, Clinical, and Women and Psychology and act as the CPA Graduate Student Representative, providing the familiarity with CPA required of the Chair-Elect. Having submitted to the most recent edition of Psynopsis, I also believe in the importance of student submissions as a method of conveying student views on topical areas in the field. My experience as a reviewer for the APA convention will allow me to carry out this role of the Chair-Elect. I also have the extensive event planning experience required of the Chair-Elect for convention preparation; during my undergraduate studies, I planned several large-scale events targeted to all undergraduate students (~20,000 students). Throughout my undergraduate and graduate career, I have acted as a mentor to undergraduate psychology students, guiding manuscript preparation, engaging in discussion on post-baccalaureate paths, and offering guidance on applications to graduate programs in psychology. These positions have provided me the experience necessary to coordinate the CPA Student Mentorship Program. If elected, I will work with other executive members to advocate for continued student involvement and voice as the future of CPA, with emphasis on promoting the diverse voices of psychology students in Canada. Given my background in public health and my experience working with a wide range of healthcare professionals, I believe that collaboration is the best method to promote psychology as a necessary component in supporting the health and wellness of Canadians. As a student, researcher, and active member of my community, I hope to encourage the students of CPA to engage in discussions identifying the location of the field as it is, and where we want the field to grow as we continue our training and become leaders in our respective specialties.

    Déclaration d’intérêt

    Je postule au poste de présidente désignée parce que je crois en l’importance de la voix des étudiants au sein de la SCP. En tant que membre active de la SCP, j’apprécie son rôle dans la promotion de la recherche et de la pratique en psychologie, en plus d’améliorer la vie des Canadiens. Je suis membre de plusieurs sections, y compris Étudiant, Clinique, et des Femmes en psychologie, et agis en tant que représentante des étudiants diplômés de la SCP, me fournissant la familiarité avec la SCP requise de la part de la présidente désignée. Ayant soumis à l’édition la plus récente de Psynopsis, je crois également en l’importance des soumissions d’étudiants en tant que moyen de transmettre leurs points de vue sur des domaines d’actualité sur le terrain. Mon expérience en tant que évaluatrice par les pairs pour le congrès de l’APA me permettra de jouer ce rôle de présidente désignée. J’ai également la vaste expérience en planification d’événements requise de la présidente désignée pour la préparation du congrès; au cours de mes études de premier cycle, j’ai planifié plusieurs événements de grande envergure destinés à tous les étudiants de premier cycle (environ 20 000 étudiants). Tout au long de ma carrière, j’ai agi en tant que mentor auprès d’étudiants de premier cycle en psychologie, en guidant la préparation de manuscrits, en discutant des parcours post-baccalauréat et en guidant les applications pour les programmes d’études supérieures en psychologie. Ces postes m’ont fourni l’expérience nécessaire pour coordonner le programme de mentorat étudiant de la SCP. Si je suis élue, je travaillerai avec d’autres membres de l’exécutif pour plaider en faveur d’une participation continue des étudiants et d’une voix en tant que futur de la SCP, en mettant l’accent sur la promotion de la diversité des voix des étudiants en psychologie au Canada. Étant donné mes antécédents en santé publique et mon expérience auprès de nombreux professionnels de la santé, j’estime que la collaboration est la meilleure méthode pour promouvoir la psychologie en tant que composante nécessaire de la santé et du mieux-être des Canadiens. En tant qu’étudiante, chercheure et membre active de ma communauté, j’espère encourager les étudiants de la SCP à participer à des discussions visant à déterminer l’emplacement du terrain tel qu’il se trouve et où nous souhaitons que le champ se développe à mesure que nous poursuivons notre développement envers nos spécialités respectives.

    Bio

    I am a Masters student at the University of Guelph studying to be a child and adolescent psychologist. My research focuses on how social movements, like the Me Too movement, have impacted disclosures of sexual violence as well as the psychological well-being of young people. I’m also interested in how people discuss experiences of sexual violence, specifically in an online format. An additional line of research studies the language used when discussing nonsuicidal self-injury (NSSI) in an effort to delineate where stigma is created within this area of mental health. Both of these research areas allow me to better understand trauma narrative synthesis as a form of healing and recovery after an experience stemming from sexual violence or NSSI. As a clinical psychology student, I also work in our clinic supporting psychological assessments and therapy sessions. Additionally, I am an active member at the University of Guelph, sitting as the Clinical representative on the Graduate Chair Advisory Council which enables me to work with other graduate-level psychology students to identify and address pertinent issues affecting students (e.g., funding, mental health on campus, student space). Prior to my studies at Guelph, I completed a Master of Public Health with a focus on women’s health and addiction studies. Outside of school, I volunteer with my local MPP in an effort to address policy concerns that limit access to psychological services and to encourage discussions on methods to address the social determinants of health. Previously, I have volunteered with several community mental health organizations focused on reducing stigma of mental illness, supporting community members in crisis, and establishing relationships with seniors who need companionship. In my free time, I like to listen to live music and think about what I will name my future dog.

    Bio

    Je suis étudiante à la maîtrise à l’Université de Guelph et je suis étudiante en psychologie pour enfants et adolescents. Ma recherche porte sur l’impact des mouvements sociaux, comme le mouvement Me Too, sur les révélations de violences sexuelles et sur le bien-être psychologique des jeunes. Je suis également intéressée par la façon dont les gens discutent des expériences de violence sexuelle, en particulier dans un format en ligne. Une autre ligne de recherche que j’étudie est le langage utilisé lors des discussions sur l’automutilation non suicidaire (AMNS) dans le but de délimiter les endroits où la stigmatisation est créée dans ce domaine de la santé mentale. Ces deux domaines de recherche me permettent de mieux comprendre la synthèse narrative traumatique comme une forme de guérison et de rétablissement après une expérience découlant de violences sexuelles ou d’AMNS. En tant qu’étudiante en psychologie clinique, je travaille également dans notre clinique en soutenant des évaluations psychologiques et des séances de thérapie. De plus, je suis une membre active de l’Université de Guelph et siège en tant que représentante clinique au sein du Conseil consultatif des chaires de doctorat, ce qui me permet de travailler avec d’autres étudiants en psychologie de deuxième cycle pour identifier et traiter les problèmes pertinents qui affectent les étudiants (financement, santé mentale, santé sur le campus, espaces étudiant). Avant d’étudier à Guelph, j’ai terminé une maîtrise en santé publique axée sur les études sur la santé des femmes et la toxicomanie. En dehors de l’école, je fais du bénévolat auprès de mon député local pour tenter de répondre aux préoccupations politiques limitant l’accès aux services psychologiques et pour encourager les discussions sur les méthodes permettant de prendre en compte les déterminants sociaux de la santé. Auparavant, j’ai travaillé comme bénévole auprès de plusieurs organismes communautaires de santé mentale axés sur la réduction de la stigmatisation liée à la maladie mentale, le soutien des membres de la communauté en crise et l’établissement de relations avec les personnes âgées ayant besoin de compagnie. Pendant mon temps libre, j’aime assister à des concerts et penser à comment je nommerai mon futur chien.


Julie Gorenko

    Statement of Intent

    I am applying for the position of Chair-Elect of the Canadian Psychological Association’s Student Section. As a current clinical psychology graduate student at the University of Calgary (U of C), I am interested in this position because I believe that fostering an engaged community of graduate and undergraduate students in psychology is highly important for all students to feel supported, knowledgeable, and motivated in their pursuit of a career in psychology. I believe that I am a good fit for this role for several reasons, including my previous and current leadership experience. I am currently a representative for students in varying capacities at the U of C (such as, Campus Student Representative for the CPA, and for the Psychologists’ Association of Alberta, and as a Vice-President of the Psychology Graduate Students’ Association). I also have experience relevant to the Student Mentorship Program, as I have been a mentor to undergraduate students in psychology at the U of C for over a year. I enjoy engaging meaningfully with students and acting as a representative for my peers, and I am eager to engage with the greater community of psychology students across Canada. Further, being fluent in both English and French will allow me to meaningfully appreciate the diversity of experiences and perspectives of students studying psychology across Canada. I am motivated to promote opportunities that will benefit the professional development of emerging psychologists coast to coast. I will encourage engagement from students in psychology, with the goal of enhancing the student experiences and opportunities available through CPA. If provided the opportunity to serve as Chair-Elect of the Student Section, I will harness my leadership skills, dedication, and motivation, to work with the Chair to engage with students that share my passion for research in and the practice of psychology.

    Déclaration d’intérêt

    Je postule au poste de présidente désignée de la section des étudiants de la Société canadienne de Psychologie. En tant qu’étudiante diplômée en psychologie clinique à l’Université de Calgary, ce poste m’intéresse, car je crois qu’il est très important d’encourager une communauté d’étudiants diplômés et de premier cycle en psychologie engagés pour que tous les étudiants se sentent soutenus, bien informés et motivés dans leur carrière en psychologie. Je crois que je suis une bonne candidate pour ce rôle pour plusieurs raisons, notamment mon expérience de direction antérieure et actuelle. Je suis actuellement représentante d’étudiants de diverses facultés à l’Université de Calgary (par exemple, représentante de campus pour la SCP et pour l’Association des psychologues de l’Alberta et vice-présidente de l’Association des étudiants diplômés en psychologie). Je possède également une expérience pertinente dans le cadre du programme de mentorat pour étudiants, car je suis mentor auprès d’étudiants de premier cycle en psychologie à l’Université de Calgary depuis plus d’un an. J’apprécie nouer des relations constructives avec les étudiants et agir en tant que représentante auprès de mes pairs, et je suis désireuse de nouer des contacts avec l’ensemble de la communauté des étudiants en psychologie à travers le Canada. De plus, parler couramment l’anglais et le français me permettra d’apprécier de manière significative la diversité des expériences et des points de vue des étudiants en psychologie à travers le Canada. Je suis motivée de promouvoir des opportunités qui bénéficieront le développement professionnel des psychologues émergents d’un océan à l’autre. J’encouragerai les étudiants en psychologie à s’engager dans le but d’améliorer l’expérience et les opportunités offertes aux étudiants par le biais de la SCP. Si l’on me donne l’occasion de siéger dans la position de présidente désignée de la Section des étudiants, je miserai sur mes compétences en leadership, mon dévouement et ma motivation pour travailler avec la Présidente afin d’engager des étudiants partageant ma passion pour la recherche et la pratique de la psychologie.

    Bio

    I am currently completing my master of science degree in clinical psychology at the University of Calgary (U of C). Next September I will begin my doctoral studies in clinical psychology at the U of C. My research interests lie in geropsychology, specifically in how social support influences cognitive and health outcomes among older adults. I am also very interested in evidence-based interventions in psychotherapy, for which my clinical experiences are among adults of all ages. Upon completion of my doctoral studies, I will seek a post-doctoral position. Generally, my professional goals are to continue to engage in research to advance understandings of quality of life among older adults, and to provide psychological services to older adults in need. At the U of C, I am currently the Campus Representative for the Canadian Psychological Association Student Section and the Psychologists’ Association of Alberta; I am also a Vice- President of the Psychology Graduate Students’ Association and a mentor to undergraduate students in psychology. These opportunities to support students with common interests in psychology have been rewarding and have encouraged me to seek further ways to engage with students across Canada through CPA. In addition to academic involvement, I have also volunteered with various non-profit organizations in both Calgary, AB and Victoria, BC. Overall, as evidenced by my community engagement and career goals, I enjoy being around people. When I am not studying or otherwise working, I can be found hanging out with my dog, working on a textile craft, or attempting to make pottery.

    Bio

    Je termine présentement ma maîtrise en sciences en psychologie clinique à l’Université de Calgary (U of C). En septembre prochain, je commencerai mes études de doctorat en psychologie clinique à l’Université de Calgary. Mes intérêts de recherche portent sur la géronto-psychologie, en particulier sur la manière dont le soutien social influence les résultats cognitifs et de santé des personnes âgées. Je suis également très intéressée par les interventions en psychothérapie fondées sur l’évidence, pour lesquelles mes expériences cliniques concernent des adultes de tous âges. À la fin de mes études de doctorat, je rechercherai un poste postdoctoral. En général, mes objectifs professionnels sont de continuer à contribuer à la recherche pour améliorer la compréhension de la qualité de vie des personnes âgées et de fournir des services psychologiques aux personnes âgées dans le besoin. À l’Université de Calgary, je suis actuellement représentante du campus pour la section étudiante de la SCP et pour la Psychologists’ Association of Alberta. Je suis également vice-présidente de l’Association des étudiants diplômés en psychologie et mentor auprès d’étudiants de premier cycle en psychologie. Ces occasions de soutenir des étudiants partageant des intérêts communs en psychologie ont été enrichissantes et m’ont encouragée à rechercher d’autres moyens de nouer des relations avec des étudiants de tout le Canada par le biais de la SCP. En plus de ma participation universitaire, j’ai également fait du bénévolat auprès de divers organismes à but non lucratif à Calgary, en Alberta, et à Victoria, en Colombie-Britannique. Dans l’ensemble, comme en témoignent mon engagement communautaire et mes objectifs de carrière, j’aime être entouré de personnes. Lorsque je ne suis pas en train d’étudier ou de travailler, je peux être retrouvée à passer du temps avec mon chien, à travailler sur un projet de textile ou à faire de la poterie.


Melanie Fuller-Bruder

    Statement of Intent

    My name is Melanie Fuller-Brudersas and I am applying for the Chair-elect position with the executive CPA student section to gain academic leadership, collaboration, and skill-building experience in the professional field of psychology.

    My previous experience as a member of the executive committee in the Counselling Psychology section, and current, ongoing experience as the CPA representative for Athabasca University and participation in the mentorship program has inspired me to seek further involvement with the CPA student section.

    My long-term experiences as a student holding a high G.P.A., completing a research thesis, and engaging in ongoing practical experience in the mental health sector have contributed to my abilities in navigating the system, seeking the proper credentials which can significantly benefit other students seeking careers in psychology.

    Déclaration d’intérêt

    Je m’appelle Melanie Fuller-Brudersas et je postule au poste de présidente désignée de la section des étudiants de la SCP afin d’acquérir une expérience de leadership académique, de collaboration et de développement des compétences dans le domaine professionnel de la psychologie.

    Mon expérience antérieure en tant que membre du comité exécutif de la section Psychologie du counseling et mon expérience actuelle en tant que représentante SCP de l’Université Athabasca et ma participation au programme de mentorat m’ont poussé à rechercher une implication plus poussée dans la section étudiante de la SCP.

    Mes expériences à long terme en tant qu’étudiante bénéficiant d’une moyenne pondérée cumulative élevée, d’une thèse de recherche et d’une expérience pratique continue dans le secteur de la santé mentale m’ont aidé à naviguer dans le système et rechercher des diplômes appropriés qui pourraient grandement bénéficier aux autres étudiants carrières en psychologie.

    Bio

    My name is Melanie and I am applying for the opportunity to work with the CPA student section with the goal of working as a team to provide exciting opportunities, guidance, and information that are relevant to students seeking a meaningful career in the field of psychology.

    My previous experience as a member on the counselling psychology executive committee and current experience in the mentorship and CPA University representative programs have familiarized me with the many great services that are available to students (navigation of the system, academic scholarships, networking, tips for student success, resources in academic communities, etc.). Attaining internships at the masters’ level is another area I am very familiar with and I spend time mentoring other students in my program about the process as well as providing tips for success.

    Currently, I am a third-year M.A. student in Counselling Psychology working on a thesis project that concerns competencies for professionals working with families going experiencing high-conflict divorce. I love studying and gaining practical experience in my work as a community worker and look forward to an internship in Fall 2019 at the Centre for Treatment of Childhood Trauma and Sexual Abuse in Ottawa. Current therapeutic methods I am learning are Narrative and Solution Focus-Brief-Therapy. In the future, I am most interested to learn CBT and Emotion-Focused Therapy and apply for CPA accredited PhD programs in either Counselling or Clinical Psychology.

    Thank you for considering my interest in working for the students in the CPA.

    Bio

    Je m’appelle Melanie et je sollicite l’opportunité de travailler avec la section des étudiants de la SCP dans le but de travailler en équipe afin de fournir des opportunités intéressantes, des conseils et des informations utiles aux étudiants en quête d’une carrière intéressante dans le domaine de la psychologie.

    Mon expérience précédente en tant que membre du comité exécutif en psychologie du conseil et mon expérience actuelle dans les programmes de mentorat et de représentants de la SCP m’ont familiarisé avec les nombreux excellents services offerts aux étudiants (navigation dans le système, bourses d’études, réseau, conseils pour le succès des étudiants, ressources dans les milieux universitaires, etc.). Réaliser des stages au niveau de la maîtrise est un autre domaine que je connais très bien auquel je passe du temps à conseiller d’autres étudiants de mon programme sur le processus en leur fournissant des conseils pour réussir.

    Présentement, je suis étudiante en troisième année à la maîtrise en psychologie de l’orientation et je travaille sur un projet de thèse qui concerne les compétences des professionnels travaillant avec des familles confrontées à un divorce très conflictuel. J’adore étudier et acquérir une expérience pratique dans le cadre de mon travail en tant qu’assistante communautaire et j’attends un stage à l’automne 2019 au Centre de traitement des traumatismes et des abus sexuels dans l’enfance à Ottawa. Les méthodes thérapeutiques actuelles que j’apprends sont la thérapie narrative et la thérapie brève concentrée sur les solutions. À l’avenir, je serais très intéressée par l’apprentissage de la TCC et de la thérapie axée sur les émotions et par la candidature à des programmes de doctorat accrédités par la SCP, en counseling ou en psychologie clinique.

    Merci de considérer mon intérêt à travailler pour les étudiants de la SCP.


Sophie Goss

    Statement of Intent

    Having worked in different countries and fields over the past 6 years, I can now safely say that my interest in psychology is not a passing phase but a career I wish to pursue with passion and dedication. For this reason, I quit my job in Dubai and moved to Canada to enroll in undergraduate studies in Psychology at York University. I am truly enjoying my studies and hope to widen my experience in the field – to that end, I became a volunteer research assistant and am applying for the Chair-Elect position.

    My interest in the Chair-Elect position is threefold; first, I wish to network with other students and professionals in the community. Second, I hope to build upon my professional skills. Third, I would like to contribute to developing an awareness of CPA’s activities, particularly within the student community. Unfortunately, students’ sense of well-being has been worsening over the past 5 years, despite efforts by universities to provide wellness services. I recognize the importance of providing students with support and a sense of direction, whether that be in the form of a mentor, information on careers in psychology, or publication opportunities.

    My past work experience is highly relevant to the Chair-Elect position. As a Digital Marketing Manager, I developed strategy, collaborated across departments, and worked with external stakeholders to secure pro bono services. At Dropbox, I regularly manned booths at trade events, pitched our product to C-level executives, and mentored more junior staff. Finally, I have extensive digital marketing experience, which I think will be relevant to engaging students.

    I hope to bring to the position a sense of professionalism, team work and love for psychology and would love to hear more about what you are looking for in a potential candidate.

    Déclaration d’intérêt

    Ayant travaillé dans différents pays et domaines au cours des 6 dernières années, je peux maintenant affirmer que mon intérêt pour la psychologie n’est pas une étape passagère, mais une carrière que je souhaite poursuivre avec passion et dévouement. Pour cette raison, j’ai quitté mon travail à Dubaï et je suis déménagée au Canada pour m’inscrire à des études de premier cycle en psychologie à l’Université York. J’apprécie vraiment mes études et espère élargir mon expérience sur le terrain. À cette fin, je suis devenue assistante de recherche bénévole et je postule au poste de présidente désignée.

    Mon intérêt pour le poste de présidente désignée se divise en trois parties; tout d’abord, je souhaite créer un réseau avec d’autres étudiants et professionnels de la communauté. Deuxièmement, j’espère miser sur mes compétences professionnelles. Troisièmement, je voudrais contribuer à faire connaître les activités de la SCP, en particulier au sein de la communauté étudiante. Malheureusement, le sentiment de bien-être des étudiants s’est aggravé au cours des cinq dernières années, malgré les efforts des universités pour fournir des services de bien-être. Je reconnais qu’il est important de fournir aux étudiants un soutien et un sens de l’orientation, qu’il s’agisse d’un mentor, d’information sur des carrières en psychologie ou d’opportunités de publication.

    Mon expérience professionnelle passée est très pertinente pour le poste de présidente désignée. En tant que responsable du marketing numérique, j’ai travaillé à l’élaboration de stratégies, collaboré avec plusieurs départements et collaboré avec des parties prenantes externes pour sécuriser des services pro bono. Chez Dropbox, je surveillais régulièrement les kiosques lors d’événements professionnels, présentais notre produit aux cadres supérieurs et dirigeais du personnel moins expérimenté. Enfin, j’ai une vaste expérience en marketing numérique, ce qui, à mon avis, sera utile pour engager les étudiants.

    J’espère apporter au poste un sens du professionnalisme, du travail d’équipe et de l’amour pour la psychologie et aimerais en entendre plus sur ce que vous recherchez chez un candidat potentiel.

    Bio

    I originally studied Political Science and Economics because I was interested in a career in international conflict resolution. During my Masters, I realized that my ability to make an impact on the international stage was quite limited and that I really wanted to work with people on a daily basis.

    While sales and marketing were energizing and interesting, I still did not feel satisfied. I knew that I was always interested in psychology and finally, through going to therapy myself, I came to the conclusion that I wanted to become a clinical psychologist.

    I really believe in the power of therapy to change individuals and communities. I saw the impact of therapy in conflict zones while working at Doctors Without Borders and I experienced the impact of different therapeutic treatments by working with different psychologists. The therapist that had the biggest impact on me was a CPA-certified clinical psychologist, who described her approach as ‘integrative’, primarily using psychodynamic and emotionally-focused therapies. I also participated in the Mindfulness Based Stress Reduction program with her and continue to be interested in the power of mindfulness.

    My academic goals are geared towards reaching a similar place – to be a clinical psychologist that can use different therapeutic strategies as necessary to help patients reach their goals. My first step is to complete the Specialized Honours program at York and to expose myself to as many areas of psychology as possible. To that end, I secured a research assistant position in a sexual health and relationships lab, and continue to look for other volunteer opportunities to enrich my learning and focus my interests.

    Bio

    J’ai d’abord étudié les sciences politiques et l’économie parce que j’étais intéressée par une carrière dans la résolution de conflits internationaux. Au cours de ma maîtrise, je me suis rendue compte que ma capacité à avoir un impact sur la scène internationale était assez limitée et que je voulais vraiment travailler avec des gens au quotidien.

    Alors que les ventes et le marketing étaient stimulants et intéressants, je ne me sentais toujours pas satisfaite. Je savais que je m’intéressais toujours à la psychologie et, finalement, en allant en thérapie moi-même, je suis parvenue à la conclusion que je voulais devenir psychologue clinicienne.

    Je crois vraiment au pouvoir de la thérapie pour changer les individus et les communautés. J’ai constaté l’impact de la thérapie dans les zones de conflit alors que je travaillais chez Médecins sans frontières et j’ai constaté l’impact de différents traitements thérapeutiques en travaillant avec différents psychologues. La psychothérapeute qui a eu le plus grand impact sur moi est une psychologue clinicienne certifiée par la SCP, qui a décrit son approche comme étant «intégrative», utilisant principalement des thérapies psychodynamiques et centrées sur les émotions. J’ai également participé au programme de réduction du stress basé sur la pleine conscience avec elle et je continue de m’intéresser au pouvoir de la pleine conscience.

    Mes objectifs académiques sont orientés vers un lieu similaire – être une psychologue clinicienne pouvant utiliser différentes stratégies thérapeutiques selon les besoins pour aider les patients à atteindre leurs objectifs. Ma première étape consiste à compléter le programme de spécialisation à York et à m’exposer à autant de domaines de la psychologie que possible. À cette fin, j’ai obtenu un poste d’assistante de recherche dans un laboratoire sur la santé sexuelle et les relations interpersonnelles et je continue à rechercher d’autres possibilités de bénévolat pour enrichir mon apprentissage et cibler mes intérêts.


Francophone Student Affairs Officer

Andréanne Angehrn

    Statement of Intent

    I am perfectly bilingual in both French and English. But above all else, I truly love both languages. Much of my family (e.g., my grandmother) cannot speak English fully, much of those I have worked with (e.g., professors) cannot speak French fully. I am bound to both languages through my love of those who raised me personally and those who teach me professionally. I always strive to have opportunities to work and express myself in both languages, as they are both integral part of who I am. I am a dedicated student, with a strong work ethic, and a drive for the achievement of meaningful impacts. Canada is a bilingual country and having the background that I have it has always been paramount for me that knowledge is accessible to everyone, whether francophone, anglophone, or other. The CPA strives to have content covered in both national languages, and I would be proud to be a part of this knowledge translation, through outreach, community involvement, and actual translation. I myself am a francophone currently living in the anglophone province of Saskatchewan. I believe that I have an expertise that goes beyond my mother tongue being French, namely I have experienced the culture of being a francophone and living in Québec, Nova Scotia, the United States, and now the prairies. I understand that for many of us, our language is not just how we speak, it is our culture, our means of expressing ourselves, our identities.

    Déclaration d’intérêt

    Je suis parfaitement bilingue en français et en anglais. Mais par-dessus tout, j’aime vraiment les deux langues. Une grande partie de ma famille (ma grand-mère, par exemple) ne sait pas parfaitement parler anglais, mais beaucoup de ceux avec qui j’ai travaillé (par exemple, des professeurs) ne maîtrisent pas parfaitement le français. Je suis liée aux deux langues par mon amour pour ceux qui m’ont élevée personnellement et pour ceux qui m’enseignent de manière professionnelle. Je cherche toujours à avoir la possibilité de travailler et de m’exprimer dans les deux langues, car elles font partie intégrante de ce que je suis. Je suis une étudiante dévouée, dotée d’une solide éthique de travail et désireuse d’obtenir des résultats significatifs. Le Canada est un pays bilingue et, compte tenu de mon expérience, il a toujours été primordial que le savoir soit accessible à tous, qu’ils soient francophones, anglophones ou autres. La SCP s’efforce de couvrir les contenus dans les deux langues nationales et je serais fière de participer à l’application de ces connaissances par le biais de la sensibilisation, l’implication communautaire et la traduction. Je suis moi-même francophone et réside actuellement dans la province anglophone de la Saskatchewan. Je pense avoir une expertise qui va au-delà de ma langue maternelle, le français, qui est d’avoir vécu la culture francophone et d’avoir vécu au Québec, en Nouvelle-Écosse, aux États-Unis et maintenant dans les Prairies. Je comprends que pour beaucoup d’entre nous, notre langue n’est pas simplement la façon dont nous parlons, mais notre culture, notre moyen de nous exprimer, notre identité.

    Bio

    My name is Andréanne Angehrn and I am currently in the first year of my masters in the University of Regina’s Clinical Psychology program. I was born and raised in rural Québec and my mother tongue is French. I have completed my Bachelor (Honours) at Concordia University in Montréal. Pursuing both undergraduate and graduate studies in English has allowed me to perfect the language and push my boundaries. My goal is to practice as a clinical psychologist and to practice in both languages. As part of my master’s thesis I am examining the special role of gender in the mental health of Canadian police officers. This combines my two primary interests: experiences of trauma, and how those affect mental health, as well as a focus on women. I have had the opportunity to work with many great psychologists, all of which have focused on stress and trauma, and how it affects both physical and psychological wellbeing. Trauma and stress can sometimes be gendered, as in cases of increased sexual assault in women and greater physical assault in men, and psychophysiological responses to those experience can vary across individuals. I am committed to keeping this as a focal point of both my research and my future practice. Only by understanding the experiences of both men and women can we change policy to provide practical change for everyone’s mental health.

    Bio

    Je m’appelle Andréanne Angehrn et je suis présentement en première année de ma maîtrise dans le programme de psychologie clinique de l’Université de Regina. Je suis née et j’ai grandi dans une région rurale du Québec et ma langue maternelle est le français. J’ai complété mon baccalauréat avec spécialisation à l’Université Concordia à Montréal. Poursuivre des études de premier et de deuxième cycle en anglais m’a permis de perfectionner la langue et de repousser mes limites. Mon objectif est de pratiquer en tant que psychologue clinicienne et de pratiquer dans les deux langues. Dans le cadre de ma thèse de maîtrise, j’examine le rôle particulier du sexe dans la santé mentale des agents de police canadiens. Cela combine mes deux principaux intérêts: les expériences de traumatisme et leur incidence sur la santé mentale, ainsi que l’accent mis sur les femmes. J’ai eu l’occasion de travailler avec de nombreux psychologues de renom, tous concentrés sur le stress et les traumatismes, ainsi que sur la manière dont ils affectent le bien-être physique et psychologique. Les traumatismes et le stress peuvent parfois être différenciés selon le sexe, comme dans les cas d’agression sexuelle accrue chez les femmes et d’agression physique chez les hommes, et les réactions psychophysiologiques à ces expériences peuvent varier d’un individu à l’autre. Je me suis engagée à garder cela au centre de ma recherche et de ma pratique future. Ce n’est qu’en comprenant les expériences des hommes et des femmes que nous pourrons changer les politiques afin d’apporter des changements concrets à la santé mentale de tous.