Sondage des élections 2022 de la section des étudiants de la SCP

Sommaires et Biographies des Candidats

PRÉSIDENT-DÉSIGNÉ

Candidats:

  • Erika Infantino
  • Emma Laflamme
  • Melissa Lazo

ERIKA INFANTINO

Déclaration d’intention
Je postule pour le mandat de trois ans du poste de Présidente élue de la Section étudiante. Dès mon plus jeune âge et tout au long de mon parcours universitaire, j’ai toujours été passionnée par le fait de m’impliquer dans les affaires étudiantes et de valoriser la représentation étudiante. En tant qu’étudiante, il est de ma responsabilité de veiller à ce que mes pairs et moi recevions l’éducation et les expériences que nous souhaitons. J’ai appris qu’il est essentiel que les étudiants aient une voix s’ils veulent voir des changements. Faire partie de la vie étudiante m’a amené à créer de merveilleuses opportunités, à établir des liens et à rendre mon expérience éducative intéressante. Tout au long de mes études, j’ai dirigé des groupes de charité qui m’ont aidé à développer mes compétences en leadership et en communication; j’ai fait partie d’organisations à but non lucratif qui m’ont permis d’aider les jeunes étudiants et les familles; et j’ai fait partie de comités de publicité qui m’ont permis de développer mes compétences en marketing et en médias sociaux. Ces expériences m’ont fourni de merveilleuses opportunités d’apprentissage qui m’ont permis de devenir la leader étudiante que je suis aujourd’hui, et je souhaite utiliser les compétences que j’ai développées et les partager avec le reste de mes collègues étudiants canadiens en psychologie. Je suis fière de me considérer comme une travailleuse d’équipe organisée, positive, calme, dévouée, et créative. J’espère représenter la voix de nombreux autres étudiants, entendre leurs besoins et aider à rendre leur expérience éducative plus enrichissante en augmentant la participation des étudiants, en suscitant l’intérêt des étudiants et en favorisant une communauté étudiante où tous les étudiants peuvent venir partager leurs expériences et obtenir du soutien.
Biographie
Erika Infantino est étudiante en première année de maîtrise dans le programme de psychologie scolaire et appliquée de l’enfant à l’Université McGill à Montréal, QC. Ses intérêts de recherche comprennent le rôle du plan d’enseignement individualisé (PEI) sur la réussite des élèves et la perspective actuelle des enseignants et les obstacles à l’utilisation complète du PEI en classe. Avec les résultats obtenus à partir de sa thèse de maîtrise, elle vise à créer une intervention auprès des enseignants qui facilitera l’utilisation des PEI dans les salles de classe en fournissant aux éducateurs des outils à utiliser tout au long de l’année qui faciliteront la recherche de ressources fondées sur des données probantes, faciliteront la discussion de groupe et aideront à favoriser des stratégies qui permettront au PEI de devenir plus spécifique,  ingénieux et axé sur les solutions. Sa thèse de premier cycle portait sur le rôle de la cohésion de la classe sur les niveaux individuels de prosocialité chez les jeunes étudiants. Elle étudie également actuellement les perspectives et l’utilisation des pratiques fondées sur des données probantes et des plateformes de science ouverte des étudiants des cycles supérieurs et des cliniciens. Dans l’ensemble, elle souhaite comprendre les obstacles auxquels les professionnels sont confrontés pour mieux mettre en œuvre la recherche dans leur pratique; en fin de compte, réduire l’écart entre la recherche et la pratique. Elle est également représentante étudiante de programme, bénévole au Centre de réadaptation de l’ouest de Montréal et coordonnatrice des soins aux clients dans un centre de thérapie et de bien-être privé. Auparavant, elle a travaillé comme assistante de recherche dans plusieurs laboratoires examinant le rôle des pairs et des parents sur les jeunes. Tout au long de ses études, elle a travaillé et fait du bénévolat dans divers contextes qui lui ont permis de devenir passionnée par le travail visant à accroître le bien-être et la santé mentale des jeunes. Pendant son temps libre, Erika aime se promener avec son chien et faire de la randonnée.

EMMA LAFLAMME

Déclaration d’intention
Je postule à titre de Présidente élue pour un mandat de trois ans au comité exécutif de la Section étudiante de la SCP. J’aimerais occuper ce poste car je suis très passionnée par la coordination d’événements scientifiques. De plus, mon implication en tant que présidente élue me permettrait de contribuer à l’avancement des connaissances autrement que par ma participation directe aux communications scientifiques. Ce serait également une excellente occasion de se rapprocher à différents étudiants en psychologie à travers le Canada. Depuis septembre 2020, je suis la coordonnatrice des activités de recherche du Laboratoire Parenfant dirigé par Dre Célia Matte-Gagné à l’Université Laval. Ce travail comprend la coordination et la planification de collectes de données longitudinales. De plus, je supervise et forme environ 20 assistants de recherche. Mon travail de coordinatrice m’oblige à développer des compétences dans la planification, le développement et la mise en œuvre de projets. De plus, je gère une équipe efficace en établissant des priorités et en respectant les échéanciers. Mon travail met en évidence mes qualités de leadership, de planification et de coordination, qui sont des qualités importantes pour un(e) futur(e) président(e) élu(e). J’ai également été coordinatrice du Psycolloque 2021, un événement de deux jours réunissant tous les étudiants des programmes de psychologie des universités du Québec et du Nouveau-Brunswick pour un congrès scientifique. L’organisation de l’événement consistait à coordonner les conférences, gérer le budget, avoir affaire à diverses entreprises, négocier les prix, assurer la logistique des déplacements, communiquer avec les universités, assurer la sécurité, etc. Ainsi, je devais trouver des professionnels en psychologie intéressés à venir parler de leur domaine, gérer la rémunération, établir l’horaire des conférences et assurer le bon déroulement de l’événement. La coordination des conférences m’a apporté des connaissances utiles dans l’organisation de conférences scientifiques.
Biographie
Emma Laflamme est étudiante en première année de doctorat en psychologie, en recherche et en intervention (PhD) à l’Université Laval et aspirer à une carrière universitaire. Elle est actuellement coordonnatrice des activités de recherche du Laboratoire Parenfant dirigé par Dre Célia Matte-Gagné. De 2018 à 2021, elle a complété un baccalauréat en psychologie à travers un parcours spécialisé intitulé « Recherche et intervention », une concentration d’un an très contingente qui offre des expériences pratiques liées à la réalisation d’un projet de recherche. Souhaitant devenir chercheuse-clinicienne spécialisée en enfance, il est essentiel pour elle de poursuivre ses recherches sur les facteurs favorisant le développement de l’enfant. Sa thèse de doctorat en cours vise à examiner les associations prospectives entre le soutien à l’autonomie paternelle et plusieurs indicateurs du développement socio-émotionnel et cognitif de l’enfant à l’âge préscolaire. Son intérêt pour le rôle des pères et le développement de l’enfant découle de sa curiosité pour des domaines qui ne sont pas bien documentés. En effet, bien que les pères soient plus présents, la recherche développementale les considère rarement. Son intérêt à travailler dans ce domaine découle, entre autres, de son expérience en milieu résidentiel auprès de mères et d’enfants maltraités lorsqu’elle était intervenante de suivi à la Maison du cœur pour femmes. Dans le cadre de ses travaux de recherche, Emma a développé une expertise dans l’observation de divers comportements parentaux impliquant la prise de conscience, le soutien à l’autonomie et l’attachement de l’enfant. Sa motivation pour la recherche est démontrée par ses nombreuses réalisations scientifiques et donc son implication dans la diffusion de connaissances au niveau provincial et international. Emma est également assistante d’enseignement pour le cours de psychologie de la famille offert au premier cycle à l’Université Laval. De plus, elle a été assistante de recherche au Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles (CRUJeF) où elle est actuellement étudiante chercheuse. En dehors du milieu universitaire, Emma est passionnée par le conditionnement physique, la peinture et les voyages.

MELISSA LAZO

Déclaration d’intention
J’aimerais être considérée pour le poste de Présidente élue de la SCP. Mon expérience et ma passion pour le travail dans la recherche et les milieux appliqués m’ont amené à poursuivre les progrès en matière de justice sociale et de plaidoyer pour la psychologie à travers de multiples moyens. Le poste de présidente élue offre une excellente occasion d’aider à la recherche et de défendre la santé mentale, non seulement auprès des étudiants et des psychologues, mais également auprès d’autres professionnels et milieux. Cela correspond bien à mes valeurs et à mon objectif d’avoir un impact positif sur un plus large éventail d’individus en comblant les lacunes existantes dans les connaissances et les pratiques actuelles, ainsi qu’en donnant aux étudiants et aux professionnels les moyens d’agir. Mon identité en tant qu’immigrante péruvienne m’a donné l’occasion d’observer et de vivre différents niveaux d’inégalité et de discrimination dans de multiples contextes. Ces expériences ont insufflé une passion et un intérêt pour une plus grande équité et accessibilité grâce à une pratique et recherche adaptée à la culture. Mon implication dans des postes bénévoles, cliniques et de recherche m’a fourni un éventail d’occasions de développer et d’affiner mes compétences organisationnelles, de pensée critique et de mentorat. Mon expérience en tant que représentante de programme d’études supérieures et défenseure et ambassadrice de la psychologie scolaire par l’intermédiaire du National Association of School Psychology m’a fourni des compétences précieuses en leadership et en communication qui m’aideront dans la coordination et la gestion du programme de mentorat par le biais du poste de présidente élue. Les responsabilités et les expériences fournies en tant que présidente élue font que le poste correspond parfaitement à mes ambitions professionnelles et personnelles. C’est ma plus grande aspiration d’utiliser les connaissances, les compétences et les expériences que j’ai acquises et de répondre aux attentes de la SCP à travers ce poste.
Biographie
Je suis actuellement étudiante en deuxième année de maîtrise dans le programme de psychologie scolaire et appliquée de l’enfant à l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver, en C.-B. Mes intérêts de recherche comprennent l’étude des facteurs associés au bien-être socio-émotionnel et scolaire des étudiants atteints du trouble du spectre de l’autisme. Ma thèse de maîtrise explore la relation élève-enseignant chez les étudiantes atteintes d’un trouble du spectre de l’autisme et les facteurs associés à la qualité de la relation. Dans le passé, j’ai travaillé comme assistante de recherche pour plusieurs laboratoires de psychologie liés à la santé, à l’enfant, au vieillissement, au développement cognitif et langagier. En dehors de la recherche, je suis ambassadrice des étudiants diplômés et représentante des étudiants du programme pour mon université et le National Association of School Psychologists. À travers ces postes, je défends la psychologie scolaire par le biais d’activités diverses, et je représente et exprime les préoccupations et les opinions des étudiants actuels au corps professoral et au personnel du programme. De plus, je suis actuellement instructrice individuelle pour les étudiants ayant des troubles d’apprentissage spécifiques à la Learning Disabilities Society du Grand Vancouver. Auparavant, j’ai travaillé comme éducatrice en anglais et comme personnel d’accueil universitaire pour les étudiants de culturellement diversifiés, et comme thérapeute comportementale et coach sociale pour les étudiants atteints de troubles du spectre de l’autisme dans les écoles et les milieux privés. Mes objectifs actuels comprennent l’avancement de la recherche grâce à la collaboration avec d’autres experts dans le domaine, l’élargissement de mes compétences et services cliniques à un plus large éventail de personnes, et devenir psychologue agréée. J’ai l’intention de continuer à défendre la santé mentale et l’accès aux services, tout en encourageant la prise en compte de la culture et de la diversité dans la recherche et la pratique. Mes intérêts personnels consistent à soutenir les jeunes et les aînés, à voyager, à danser et à passer du temps avec mes amis et ma famille.

DIRECTEUR(ICE) DES AFFAIRES ÉTUDIANTES DE PREMIER CYCLE

Candidat:

  • Nicole Lento

NICOLE LENTO

Déclaration d’intention
Veuillez accepter ma candidature pour le poste de Directrice des affaires étudiantes de premier cycle pour la Section étudiante de la Société canadienne de psychologie. J’aimerais postuler à ce poste parce que je suis intéressée à devenir plus active dans la communauté psychologique. Je vois tout ce que la communauté psychologique a à offrir et je souhaite promouvoir de telles expériences positives auprès des autres. De plus, sur la base de mon expérience académique, je reconnais l’importance d’un(e) mentor(e) et d’un(e) conseiller(ère). Je serais honorée de fournir du soutien et de la motivation aux étudiants de premier cycle. Je pense également que ce poste m’apporterait une grande expérience et me permettrait de mettre en pratique mes compétences en communication et en leadership. Cela étant dit, je possède de nombreuses qualités qui font de moi une excellente candidate pour le rôle. Je suis dévouée, responsable, professionnelle et raisonnable. Tout au long de mon expérience d’entraîneur de gymnastique de compétition, j’ai acquis de précieuses compétences en matière de coopération et de relations interpersonnelles avec des personnes de tous âges. Le coaching m’a également poussé à améliorer mes compétences en résolution de problèmes. De plus, grâce à mon rôle de gestionnaire de bureau, j’ai acquis d’excellentes capacités d’organisation qui me permettront d’exercer efficacement mes fonctions. Enfin, je suis une étudiante de première année à la maîtrise qui a récemment été étudiante au premier cycle. Cela me permet de me rapprocher des besoins du premier cycle. Merci d’avoir pris le temps de considérer ma candidature.
Biographie
J’ai obtenu mon baccalauréat spécialisé en psychologie et je suis présentement en première année de maîtrise en psychologie clinique. En ce qui concerne les activités académiques, j’ai déjà occupé un poste d’assistante de recherche et j’espère occuper d’autres postes d’assistante de recherche dans le futur proche. Je me suis jointe au conseil de la Faculté des arts et je suis devenue représentante en psychologie pédiatrique du NCR. Je suis également titulaire d’un poste assistanat à l’enseignement supérieur. De plus, j’ai l’intention de publier mes articles et d’assister à des conférences. Une de mes grandes passions est d’entrainer la gymnastique. Une fois que j’ai déménagé pour les études supérieures, j’ai arrêté d’entrainer. J’ai l’intention de reprendre l’entrainement, mais d’ici là, cela continuera de guider ma carrière. Grâce à ma longue expérience d’entraineur d’enfants, j’ai acquis un intérêt pour la psychologie de l’enfant, en particulier les styles de parentalité/enseignement. Comme je passais 14 heures par semaine avec mes athlètes, j’ai joué un rôle majeur dans la formation de leur développement non seulement en tant que gymnastes, mais aussi en tant qu’êtres humains. Dans mon poste, j’ai aidé à résoudre les problèmes des enfants liés à la peur, à la confiance, à la dépression et aux problèmes familiaux. Je me suis constamment demandé pourquoi un enfant se comporte comme il le fait et j’ai eu l’impression que les styles parentaux jouent un rôle important. En tant que jeune adulte sans enfants, je ne peux évidemment pas juger les décisions difficiles, le désir de protéger et l’amour inconditionnel qu’il faut pour élever un enfant - mais je peux faire des recherches! Mon objectif est de devenir psychologue clinicienne pour enfants. Mon amour pour les enfants me motive à traiter les enfants ayant des problèmes de santé mentale. De plus, je vise à éduquer les parents et les enseignants sur les méthodes de prise en charge des enfants qui favorisent la réussite future.

DIRECTEUR(ICE) DE L’ADMINISTRATION ET DES FINANCES

Candidats:

  • Sarah Nakonechny
  • Somayya Saleemi

SARAH NAKONECHNY

Déclaration d’intention
Le poste auquel je postule est celui de Directrice de l’administration et des finances. C’est un poste que je connais puisque je l’ai occupé pendant plusieurs années à divers titres. Tout au long de ma carrière universitaire jusqu’à présent, j’ai agi en tant qu’administratrice exécutive à l’Université de Regina pour notre association des étudiants en psychologie (2 ans), l’association des étudiants du Collège Luther (2 ans) et le journal de recherche de premier cycle (1 an). Au cours de mon mandat à ce poste, j’ai été responsable de la gestion et de la planification d’équipes de 6 à 40 personnes, de l’enregistrement des procès-verbaux des réunions, de la planification des heures de réunion et d’événements et de l’espace de localisation, et de l’aide à la préparation des actifs et à l’exécution des événements au besoin. Dans tous ces rôles, j’ai été celle qui a fait respecter les délais et s’est assuré que toutes les équipes impliquées sont sur la bonne voie pour exécuter les plans souhaités dans les délais prédéterminés. De plus, j’ai une certaine expérience dans la création de feuilles de calcul et de rapports budgétaires, ainsi que dans la collecte et la documentation de ressources. Je suis intéressée à occuper ce poste pour la Section étudiante de la Société canadienne de psychologie, car ce poste représente une occasion précieuse pour moi d’élargir les compétences que j’ai actuellement acquises et de les utiliser sur une plateforme plus large. Pouvoir utiliser mes compétences pour redonner à l’organisation car elle m’a tant apporté est une chance que j’apprécierais grandement. Grâce à mes solides compétences organisationnelles, mes pratiques de communication ouvertes et mon style de travail axé sur les détails, je suis une candidate solide pour occuper ce poste.
Biographie
Je m’appelle Sarah Nakonechny (elle), et je suis une étudiante seniore à l’Université de Regina, travaillant à l’achèvement de la psychologie avec spécialisation, sous la supervision de Dre Susan Yamamoto, et de la philosophie avec spécialisation, sous la supervision du Dr Paul Simard Smith. Je suis fière d’être une membre active de la communauté de mon université. Quelques faits saillants de ce travail sont que je serai présidente de mon association d’étudiants en psychologie et que je suis l’un des principaux développeurs du journal de recherche de premier cycle de l’Université de Regina. J’ai également fait du bénévolat en tant qu’assistante étudiante dans plusieurs laboratoires de recherche et je continue de participer au bénévolat dans deux de ces laboratoires à l’Université de Regina actuellement. Une fois que j’aurai terminé mes études de premier cycle, j’ai bon espoir dans mes poursuites pour un programme d’études supérieures où je peux me concentrer sur l’examen des programmes de santé mentale et de traitement des délinquants au Canada. En dehors du milieu universitaire, j’aime le yoga, passer du temps avec mon chat, lire, faire du crochet, et voyager.

SOMAYYA SALEEMI

Déclaration d’intention
Bonjour/Hello! Je m’appelle Somayya Saleemi (elle/la) et je postule pour le poste de Directrice de l’administration et des finances. Je souhaite m’impliquer à nouveau dans la Section étudiante de la SCP, comme je l’étais pendant mes études de premier cycle, et je crois que ce rôle me conviendrait bien. J’ai une vision claire de ce à quoi ressemblerait ma contribution au sein de la Section étudiante. Mes compétences et expériences passées me serviraient bien dans ce rôle. J’ai fait partie du conseil exécutif de la Section étudiante dans le passé, en tant que Directrice des affaires étudiantes de premier cycle, ce qui exigeait bon nombre des mêmes compétences. Si je suis élue, cette expérience, en plus d’avoir assumé des rôles de direction dans diverses autres organisations dirigées par des étudiants, m’offre la possibilité de démarrer sur les chapeaux de roues. Je communique clairement, je suis minutieuse et organisée, ce qui est fondamental dans ce rôle pour garder les réunions sur la bonne voie et enregistrées avec précision, et pour maintenir le budget de manière responsable. Je suis systématique, efficace et méthodique, ce qui me permettra d’accomplir des tâches telles que la préparation des procès-verbaux, la tenue des documents et la garantie que les membres et les dirigeants sont sur la bonne voie pour respecter les délais nécessaires. Ayant servi à la fois en tant que représentante de campus à l’Université York ainsi que Directrice des affaires étudiantes de premier cycle au sein du conseil exécutif, je comprends les besoins des Directeurs(rices) des affaires étudiantes des cycles supérieurs et de premier cycle, et je serai en mesure d’aider avec le Programme de représentants étudiants.  J’espère faciliter la tâche des dirigeants et des membres pour qu’ils restent informés et connectés au sein de la Section étudiante et de la SCP en général. Je maintiens un environnement de travail professionnel et ma capacité à collaborer facilement avec les autres facilite mon approche et ma volonté d’apprendre et de communiquer avec des pairs à tous les niveaux de la SCP. Enfin, en tant que minorité visible, j’espère apporter une perspective unique et de la diversité à l’équipe.
Biographie
Somayya Saleemi (elle/la) a complété son baccalauréat ès sciences spécialisé en psychologie de l’Université York à Toronto, suivi d’un certificat d’études supérieures de l’Ontario en recherche clinique du Humber College. Ses expériences professionnelles incluent travailler en tant que coordonnatrice de recherche à l’hôpital Baycrest sur des projets examinant les effets du bilinguisme sur le vieillissement et la cognition. Elle a également travaillé comme analyste en éthique de la recherche au sein du département d’éthique de la recherche du Hospital for Sick Children, aidant à la supervision, à la gestion et à l’approbation d’une variété de demandes d’éthique de la recherche. En tant qu’assistante de programme pour le centre de traitement et de développement Erinoakkids, elle a de l’expérience avec les enfants qui ont un diagnostic de troubles du comportement et du développement, dans le cadre du programme de répit. Originaire de Toronto et grande fan des Leafs, elle est ravie de poursuivre son parcours universitaire à Ottawa. Actuellement, elle est étudiante au doctorat à l’Université d’Ottawa dans le programme de psychologie clinique et prévoit poursuivre ses intérêts de recherche en neurosciences cognitives et en vieillissement au cours de ses études supérieures. D’autres domaines d’intérêt comprennent la psychologie de l’enfant, la neuropsychologie clinique, ainsi que l’éthique de la recherche. Elle est représentante clinique de première année au sein de l’Association des étudiants diplômés en psychologie de l’Université d’Ottawa et est animatrice au sein d’une organisation sur le campus appelée One in Five, qui vise à sensibiliser à la santé mentale et à fournir une éducation/des ressources sur le campus et sa communauté environnante. Elle possède une vaste expérience au sein de la Section étudiante en tant que Directrice des affaires étudiantes de premier cycle, représentante de campus de l’Université York et ayant siégé au comité de rédaction de Mindpad, géré par les étudiants. Elle a assisté, participé et présenté à plusieurs conférences, y compris les conférences de la SCP à Ottawa, Vancouver et Toronto.  Elle est passionnée par les questions liées à la diversité, à l’équité et à l’inclusion. Elle adore faire des randonnées et a trois chats nommés Potter, Weasley et Hermione.

DIRECTEUR(ICE) DES COMMUNICATIONS

Candidats:

  • Juliana Khoury
  • Rachel Lee
  • Alexandra van der Valk

JULIANA KHOURY

Déclaration d’intention
Je suis très intéressée à devenir la Directrice des communications pour la Section étudiante de la SCP. J’estime que mon implication auprès de la SCP, par le biais de présentations lors de congrès annuels, du programme de mentorat et de mon rôle de rédactrice en chef adjointe de Mind Pad, a contribué à favoriser les relations avec des pairs à travers le pays, et j’aimerais continuer à renforcer mon implication. Je crois aussi profondément que la Section étudiante de la SCP fait un important travail de sensibilisation, de plaidoyer et de réseautage, et j’aimerais contribuer davantage à ce travail en occupant le poste de Directrice des communications. Je crois fermement que plusieurs de mes expériences feraient de moi un atout dans ce poste. Je suis à l’aise de lire, d’écrire et de parler l’anglais et le français, ce qui, à mon avis, est un atout sérieux pour un(e) Directeur(rice) des communications dans une organisation bilingue. Je suis forte en rédaction, ayant perfectionné mes compétences au cours de mon baccalauréat en sciences humaines. J’ai travaillé comme coordonnatrice de laboratoire, ce qui impliquait de communiquer avec les membres du laboratoire, les chercheurs d’autres laboratoires, les participants et le public; et le travail administratif, y compris l’édition. J’ai siégé à plusieurs conseils d’administration et comités exécutifs, tant professionnels que bénévoles, alors j’ai une expérience pertinente dans ce domaine. Dans mon bénévolat politique, j’ai travaillé plusieurs jours d’élection et j’ai donc une expérience qui serait un atout pour travailler au maintien du système de vote en ligne. Enfin, plusieurs de mes qualités personnelles me serviraient bien dans ce poste. Je suis très organisée, tant avec mon temps qu’avec mon matériel. Je travaille bien sous pression et je suis diligente et dévouée. J’ai également de solides compétences interpersonnelles et je suis une bonne communicatrice. Je suis vivement intéressée par cette opportunité. Je serais honorée d’occuper ce poste et je crois que je ferais du bon travail. Merci pour votre considération.
Biographie
Avant de commencer ses études en psychologie, Juliana a obtenu un baccalauréat spécialisé en sciences humaines à l’Université Carleton, dont une année à l’étranger à l’Institut de philosophie de la Katholieke Universiteit Leuven. Au cours de sa troisième année, elle a pris conscience de son désir de devenir psychologue clinicienne, donc après avoir obtenu son diplôme, elle a complété un baccalauréat ès arts accéléré, spécialisé en psychologie avec une concentration spéciale en psychologie judiciaire à l’Université St Francis Xavier. Sa thèse portait sur la perception du risque de victimisation sexuelle chez les étudiantes de premier cycle. Elle est maintenant en première année de maîtrise en psychologie clinique à l’Université de Regina. Sa thèse examinera les différences entre les sexes dans les symptômes de troubles mentaux au sein de la GRC et le rôle de l’agression sexuelle et du harcèlement dans ces différences. Elle est ravie d’avoir l’opportunité de travailler sur un projet qui se concentre sur ses deux principaux intérêts : la santé mentale chez le personnel de la sécurité publique et la violence sexuelle. En plus de son travail de thèse, Juliana travaille sur un large éventail de projets de recherche, y compris sur la santé mentale pendant la pandémie de COVID-19, les condamnations injustifiées au Canada, la sensibilité à l’anxiété et le trouble de stress post-traumatique, ainsi que l’intolérance à l’incertitude et l’utilisation de téléphones intelligents. Juliana espère un jour travailler dans le milieu universitaire, ses recherches portant sur la prévention des symptômes des troubles de santé mentale chez le personnel de la sécurité publique et sur la violence sexuelle. Dans son temps libre, Juliana aime cuisiner, jouer au piano, jouer aux jeux de société et faire de longues promenades. Elle aime aussi être impliquée dans la politique et le théâtre local.

RACHEL LEE

Déclaration d’intention
Je postule pour le poste de Directrice des communications. Dans mon expérience en tant qu’étudiante diplômée, j’ai eu l’occasion de parler à des étudiants par le biais de mes assistanats d’enseignement et j’ai constaté que beaucoup d’entre eux ont des questions sur l’éducation et les carrières en psychologie. Quand j’étais étudiante au premier cycle, j’avais aussi beaucoup de questions et je ne savais pas vers où me tourner. J’aimerais occuper le poste de Directrice des communications pour pouvoir aider les étudiants interpellés et intéressés et leur donner des informations sur l’utilité de faire partie de la SCP. Ce poste m’apparait cohérent avec mes compétences et mes intérêts. De plus, j’ai l’impression que faire partie du comité exécutif étudiant de la SCP m’aiderait à développer mes compétences existantes et me permettrait de réseauter avec des étudiants et des professionnels de partout au pays. Je sens que je suis qualifiée pour ce poste car j’ai de solides compétences en rédaction et en révision, ce qui est essentiel pour la relecture des documents et des communications de la Section. J’ai également un œil créatif et artistique pour maintenir le site web et les nouvelles de la Section d’une manière attrayante et engageante. Mon expérience d’enseignement par le biais d’assistanats, de cours de musique privés et de tutorat, et de travail dans un camp d’été m’a donné des compétences interpersonnelles qui m’aideraient à exceller à être le principal point de contact pour les étudiants en psychologie ou intéressés par la psychologie. De plus, mon expérience de leadership en tant que directrice de programme pour un camp d’été et en tant que présidente d’un groupe d’étudiants à l’Université Memorial m’a donné les compétences requises pour une coordination et une communication efficaces de tous les aspects de ce poste. J’accueille la responsabilité et l’intégrité supplémentaires que ce poste exige.
Biographie
Je suis dans ma première année d’une maîtrise ès sciences en psychologie expérimentale de Memorial University of Newfoundland (MUN) avec un accent sur la santé et le bien-être. J’ai déjà complété un baccalauréat ès arts avec spécialisation en psychologie, également de MUN. Mes intérêts de recherche sont largement la psychologie clinique et la psychologie de la santé, mais plus particulièrement les troubles de sommeil et de l’alimentation, et l’oncologie psychosociale. Sous la supervision de Dre Sheila Garland, j’ai l’occasion de participer à un large éventail de recherches sur le cancer. Dans ma thèse de maîtrise, j’explore l’utilisation du cannabis comme aide au sommeil pour les survivants de cancer canadiens, un domaine que nous connaissons peu. Je coordonne également une étude qui examine les troubles cognitifs et le bien-être des survivantes du cancer du sein jusqu’à trois ans après leur diagnostic. Je suis responsable de la planification et de la conduite des évaluations avec les survivantes du cancer du sein ainsi que de la saisie des données. Après avoir terminé ma maitrise, mon objectif est de poursuivre un PhD ou un DPsy en psychologie clinique afin de pouvoir travailler en tant que psychologue clinicienne agréée. En dehors de mes études, j’aime dessiner de l’art numérique, chanter, cuisiner et faire de la randonnée avec des amis.

ALEXANDRA VAN DER VALK

Déclaration d’intention
Je m’appelle Alex van der Valk (elle/la) et je suis étudiante de première année à la maîtrise ès arts en psychologie cognitive à l’Université de Waterloo. Je vous écris pour postuler au poste de Directrice des communications pour le mandat 2022-2024. Au cours de mes études de premier cycle, j’étais affiliée étudiante de la SCP et j’ai eu l’occasion de présenter une affiche lors de son congrès annuel de 2018. C’était ma première incursion dans la direction et la présentation de mon propre projet de recherche, et j’ai été impressionnée par la façon dont la SCP a rendu le congrès annuel accessible aux étudiants inexpérimentés pour développer leurs compétences dans un environnement favorable. Lorsque j’ai postulé pour des études supérieures quelques années plus tard, j’ai utilisé le guide des diplômés de la SCP et les ressources de carrière en ligne pour affiner mes choix et développer ma candidature. Maintenant aux études supérieures, je suis réviseuse bénévole au sein du comité de rédaction de Mind Pad, où je fournis des commentaires constructifs aux étudiants naviguant dans le processus de soumission d’articles pour la première fois. Compte tenu de ces expériences positives avec la SCP, je serais fière de partager avec enthousiasme ses ressources avec les étudiants de partout au Canada. J’apporte une expérience de travail diversifiée dans des milieux universitaires et cliniques, y compris la gestion des médias et des sites web, les communications, la révision et la relecture. Jouer un rôle dans une organisation qui aide les étudiants à se préparer à diverses carrières en psychologie serait gratifiant alors que je navigue dans ma propre trajectoire vers une carrière universitaire. J’ai d’abord été attirée par la psychologie après avoir suivi des cours avec des professeurs qui ont rendu la psychologie amusante, intéressante et pertinente, et au fur et à mesure que j’obtenais mon diplôme, ces mêmes professeurs sont devenus mes mentors les plus importants. Ils m’ont aidé à trouver mon amour pour la psychologie, alors j’espère que d’une certaine manière, je pourrai aussi aider d’autres étudiants à trouver leur passion pour la psychologie.  
Biographie
J’ai complété mon B.Sc. spécialisé en psychologie à l’Université Saint Mary’s en 2017.  Pendant mes études, j’ai encadré de jeunes étudiants en psychologie et représenté le département de psychologie lors de journées portes ouvertes, d’événements étudiants et en ligne. En tant qu’assistante en communication pour le département de psychologie, j’ai géré leurs comptes de médias sociaux, diffusé des nouvelles pertinentes et répondu aux demandes entrantes des étudiants et des professeurs. Plus tard, j’ai été présidente de notre société de psychologie de premier cycle, dirigeant des événements académiques et sociaux et mettant les étudiants en contact avec les ressources appropriées sur le campus ou en ligne. Après l’obtention de mon diplôme, j’ai occupé des postes d’assistante de recherche clinique en médecine gériatrique, de réviseuse et d’éditrice de manuscrits pour un hôpital pour enfants. Tous les rôles nécessitaient une grande attention aux détails, l’engagement dans des sujets interdisciplinaires à l’intérieur et à l’extérieur de la psychologie, et le perfectionnement des compétences linguistiques professionnelles formelles. Je gère également un site web affilié à une université à l’aide d’Adobe Experience Manager (AEM), mettant à jour les articles de blogue et les annonces, ajoutant des profils de membres et développant de nouveaux contenus. Je poursuis actuellement une maîtrise ès arts en psychologie cognitive à l’Université de Waterloo. Ma recherche financée par le CRSH explore l’impact des préjugés cognitifs sur les attitudes politiques. En gros, mes intérêts englobent le raisonnement et la prise de décision; je suis fascinée par les raisons pour lesquelles les gens adoptent des comportements égoïstes ou mal informés, et comment nous pouvons les guider pour qu’ils soient plus prosociaux et précis. Après avoir terminé ma maîtrise, je prévois de poursuivre un doctorat (et un postdoc après cela, si j’ai de la chance!) dans le but de travailler dans un poste qui me laisse la liberté de partager mon temps entre la recherche, l’enseignement et le mentorat. Au cours de l’année, je partage mon temps entre Waterloo et Halifax. J’espère visiter la côte ouest un jour – j’adore explorer de nouvelles villes!  En dehors de l’école et des voyages, on peut généralement me trouver en train de découvrir de nouveaux restaurants ou d’essayer de perfectionner ma recette de biscuits aux pépites de chocolat.