Défense des intérêts

Dans le cadre de ses objectifs de promotion de la science, de l’exercice et de l’enseignement de la psychologie, la SCP prend part à différentes activités de représentation et de relations avec le gouvernement au nom de la psychologie et de ses membres.

La SCP est inscrite au registre des lobbyistes et présente des rapports mensuels sur ses activités de lobbying auprès du gouvernement.

Voici quelques-unes des activités de représentation que mène la SCP :

  • Rencontres avec les députés
  • Présentation au Sénat et aux comités
  • Travail en liaison avec les représentants des conseils subventionnaires du Canada
  • Partenariat avec différentes alliances et coalitions qui s’intéressent à la recherche et à la santé mentale
  • Création de mémoires, de réponses et d’énoncés de position
  • Participation aux consultations prébudgétaires, et réactions au budget et aux annonces budgétaires
  • Participation à des consultations et à des tables rondes d’experts
  • Commentaires sur les travaux des comités et des projets de loi à l’étude
  • Compilation des ressources d’intérêt pour les chercheurs
  • Lancement de campagnes de communications stratégiques et de campagnes dans les médias
  • Participation à des conférences et des événements, où nous pouvons faire entendre le point de vue de la recherche en psychologie et de l’exercice de la psychologie

Annonces

Déclaration de la SCP sur le projet de loi 35 du Nouveau-Brunswick

« La Société canadienne de psychologie a publié récemment un document d’orientation sur la sécurité des tests psychologiques, dans laquelle est décrite la formation nécessaire pour utiliser les tests psychologiques dans le cadre d’une évaluation du fonctionnement cognitif, émotionnel et comportemental d’une personne. La SCP est d’avis que les psychologues sont particulièrement bien formés pour effectuer des évaluations psychologiques, qui comprennent, sans s’y limiter, l’administration d’un seul test. La SCP s’oppose à tout diagnostic, traitement ou plan de rattrapage pris sur la base des résultats d’un seul test psychologique. »

La SCP a transmis une lettre au gouvernement du Nouveau-Brunswick, dans laquelle nous expliquons notre position sur l’utilisation des tests psychologiques et nous nous opposons aux articles du projet de loi qui proposent que les enseignants qualifiés puissent administrer des tests de niveau C. Cliquez ici pour lire la lettre.


Le comité permanent rend publiques les recommandations prébudgétaires de 2021

Dans le cadre du processus de consultation prébudgétaire du gouvernement fédéral auquel la SCP a contribué, le Comité permanent des finances de la Chambre des communes a publié son rapport. Il est important de souligner que deux des cinq principales recommandations qui y sont présentées préconisent des investissements dans le but d’élaborer un plan de rétablissement à long terme de la santé mentale dans le contexte de la COVID-19 pour toute la population canadienne et l’injection de fonds ciblés en vue d’améliorer l’accès aux soins primaires, les soutiens en santé mentale et les soins virtuels dans les réseaux de la santé des provinces. Le rapport comprend également une recommandation préconisant une augmentation de 25 % de l’investissement ponctuel aux conseils subventionnaires pour le redémarrage et le rétablissement de la recherche. Nous espérons que ces trois recommandations seront prises en compte dans le budget fédéral de 2021.

Lien vers le rapport


Lettre au premier ministre Trudeau et au premier ministre Legault (février 2021)

Étant donné que le premier ministre Trudeau a récemment fait part de la volonté du gouvernement fédéral de discuter de l’augmentation de sa part du financement de la santé aux provinces et aux territoires, la SCP et l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) ont écrit au premier ministre Trudeau et au premier ministre Legault afin de les exhorter à accroître leurs investissements dans les services de santé mentale et le soutien psychologique au Canada.
Lettre du SCP au Premier ministre et aux premiers ministres
Lettre de l’ACMMSM au Premier ministre et aux premiers ministres


La forte majorité des Canadiens veulent avoir un meilleur accès aux psychologues

Le 5 janvier 2021, la Société canadienne de psychologie (SCP) et le Conseil des sociétés professionnelles de psychologues (CSPP) ont publié un communiqué qui résume les résultats d’un récent sondage d’opinion réalisé par Nanos Research auprès de plus de 3 000 Canadiens.

Pour voir le communiqué de presse et les résultats du sondage, cliquez ICI.


La COVID-19 aggrave l’accès des Canadiens aux psychologues

Le 2ieme décembre 2020, la Société canadienne de psychologie (SCP) et le Conseil des sociétés professionnelles de psychologues (CSPP) ont publié un communiqué qui résume les résultats d’un récent sondage d’opinion réalisé par Nanos Research auprès de plus de 3 000 Canadiens.

Pour voir le communiqué de presse et les résultats du sondage, cliquez ICI.


CPA, OPA and CAPDA Letter to College of Psychologists of Ontario re: Registration of Psychology Practitioners at the Master’s Level

March 28, 2019 – The Canadian Psychological Association (CPA), the Ontario Psychological Association (OPA) and the Canadian Academy of Psychologists in Disability Assessment (CAPDA) write a letter to express their profound concerns over the September 2018 motion approved by the Council of the College of Psychologists of Ontario (CPO) to continue registration of psychology practitioners at the master’s level and, further, to grant them the title ‘Psychologist.’ This 2018 motion overturns a 2013 decision of the Council to stop registering master’s practitioners of psychology.

Click here. for the full letter.


Psychology and Public Policy: A Government Relations Guide for Psychologists

The Canadian Psychological Association (CPA) is pleased to announce the release of a new edition of Psychology and Public Policy: A Government Relations Guide for Psychologists. This updated guide is designed to encourage psychologists toward greater political participation and provides the basic tools and guidance needed for bringing issues forward to government. This new version includes expanded appendices with the tools you will need to craft letters and meet with elected representatives.

Psychology and Public Policy: A Government Relations Guide for Psychologists (2013) – 28 pages; $4.50.

To access the order form, click here.